NOUVEAU CENTRE MISERICORDE DIVINE A IRUN (ESPAGNE)

Bonjour à toutes et tous, aujourd’hui on vous présente notre nouveau CENTRE MISERICORDE DIVINE à IRUN, en Espagne, plus en détail, au pays basque nord de l’Espagne. Pour plus de renseignement je vous invite à nous contacter.

Nous avons prévu de faire de ce nouveau CENTRE MISERICORDE, un superbe magasin solidaire, un accueil et lieu de discussion afin de partager et apporter du soutien. Un site de permanence pour les futures ou futurs bénévoles qui aidera à évoluer nos missions de paix et d’aides.

Nous comptons sur vous pour partager l’info.

Voici notre site : https://centremisericorde.com

Vous pouvez aussi nous nous voir sur facebook : https://www.facebook.com/misericordec…

Sur Instagram : https://www.instagram.com/centremiser…

Sur twiter : https://twitter.com/MisericorCentre

FETE DU PERE ETERNEL ET SON SACRE COEUR DU 6 AOUT AU 17 AOUT 2021

Voici la vidéo qui résume ces douze jours de prière et de chapelet.

Tous les ans le CENTRE MISERICORDE DIVINE de Bayonne et de la Havane à Cuba, organise la fête de Père éternel et son sacré cœur, pendant douze jours.

Des prières et des chapelets sont fait, du 6 aout, jour de la transfiguration du Seigneur, jusqu’au 17 aout, afin de demander la miséricorde au père à travers du sacré cœur de Jésus pour le salut des âmes et du monde.

Si vous êtes intéressé pour le faire chaque année, je vous invite à prendre contact avec nous et nous vous donnerons tous les éléments pour bien faire dans la paix et la joie.

Que Dieu vous protège.

Preparation du CENTRE DE mISERICORDE dIVINE A CUBA ET Bayonne pour les 12 jours de priere au Pére

PREPARATION DU CENTRE DE MISERICORDE DIVINE A CUBA ET BAYONNE POUR LES 12 JOURS DE PRIERE AU PÉRE.

Tous les ans le Centre Miséricorde Divine de Bayonne t de la Havane -Cuba, prépare la Fête du Père Eternel pendante 12 jours. Des prières et des chapelets, du 6 aout jour de la transfiguration du Seigneur jusque le 17 août, pour demander la miséricorde au Père à travers du Sacré Cœur de Jésus pour le salut des âmes et du monde.

Nous célébrons le 15 août l’Assomption de la vierge Marie- Mère de la Miséricorde. Aussi 12 jours de pénitence et d’adoration.

La TRANSFiguRATION DE jesus un chemin de gloire

LA TRANSFIGURATION DE JESUS, UN CHEMIN DE GLOIRE

Ouvrir la photo

« Les souffrances du temps présent sont sans proportion avec la gloire qui doit se révéler en nous », dit saint Paul (Rm8, 18, TOB). Nous en avons une double illustration à l’occasion des eux fêtes majeures de ce mois d’août : la transfiguration du Seigneur (le 6 août) et l’Assomption de la vierge (le 15 août ).tous deux le Christ et Marie, ont connu la souffrance: Marie, douloureuse au pied de la croix « transpercée par un glaive « , comme le lui avait prédit Syméon (cf Lc 2, 35); Jésus, abandonné par les siens et poursuivit par la haine des puissants. Et tous deux partagent a tous jamais la gloire du père, dont l’épisode de la Transfiguration nous donne un avant goût. C’est a ce même bonheur, à cette même gloire que nous sommes promis, comme le dit la troisième prière eucharistique en priant pour les défunts : »Reçois-les dans ton royaume ou nous espérons être comblés de ta gloire tous ensemble et pour l’éternité. » Lorsque nous avançons dans la vie, c’est ce chemin de gloire que nous gravissons.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est jc3a9sus-crucific3a9-cm.jpg

Marie-Noelle Thabut

Nouveau Centre Misericorde Divine A Irun (Espagne).

NOUVEAU CENTRE MISERICORDE DIVINE A IRUN (ESPAGNE).

centre miséricorde divine Irun

Depuis le mois de mai, nous recherchons des locaux à Irun en Espagne, pour continuer nos œuvres de charité et miséricorde. Nous avons enfin trouvé notre nouveau site dans le centre d’Irun, dans le quartier en de Pinar Anaka.

Mardi dernier, avec joie, toute l’équipé a été mobilisée pour commencer notre premier aménagement.

Finalement notre projet est abouti !!

NOS BELLES MANGUES !

NOS BELLES MANGUES !

On continue dans la série « visite de notre exploitation agricole cubaine » avec encore une fois, (je ne pouvais pas m’en empêcher), vous montrer nos belles mangues qui poussent chez nous, au CENTRE MISERICORDE de Cuba.

En pleine période de récolte, chaque jours des délicieux fruits bien juteux, arborent nos grands arbres.

Merci encore à nos représentants et bénévoles qui travaillent efficacement.

FÊTE DES MÈRES A CUBA ET L’AMÉRIQUE LATINE, le 10 MAI, FELIZ DIA !!

FÊTE DES MÈRES A CUBA ET L’AMÉRIQUE LATINE, le 10 MAI, FELIZ DIA !!

Notre association félicite à toutes les Mères de notre équipe à la Havane et leurs familles, à celles qui sont dans les autres pays, aussi a nos jeunes Mères protégés de notre Centre Miséricorde Divine.

feliz dia madre

Célébrée pour la première fois à SANTIAGO DE LAS VEGAS, au sud de la Havane, et à l’initiative de jeunes intellectuels, la fête des mères tombe à Cuba, le deuxième dimanche du mois de mai. C’est en 1928 que la chambre des représentants ont adopté cette loi comme quoi cette fête est devenue une fête nationale cubaine.

SAMSUNG CSC

DIA DE LAS MADRES.

ON A EU CHAUD !!

Oh oui, on a eu chaud !! semaine dernière un départ de feu, intentionnel ou pas, peu importe, s’est déclaré aux abords de notre CENTRE MISERICORDE DIVINE de Cuba. Bien évidemment, une enquête cubaine toute relative est en cours. ( 🙂 )

Heureusement que notre efficace et rapide représentant, sur place, diplômé en ingénierie en agronomie, avait très bien nettoyé la zone pour nos cultures. Nos bénévoles ont évité le pire mais encore une fois, le fait d’avoir un centre bien propre et un personnel vigilant, illustre le parfait exemple qu’un travail bien fait c’est des dangers évités.

Bravo encore à Yunior pour son boulot exemplaire et sa rapidité d’action. Bravo à nos représentantes, Yaneisi, Muti et Anaelsis d’être toujours sur la brèche afin que tout se déroule bien et de veiller en toute confiance sur le CENTRE MISERICORDE.

Nos différentes cultures poussent bien et nos arbres fruitiers arborent leurs plus beaux apparats…

Cela donne une envie de croquer dedans non ?

SAINT JOSEPH PERES ET GARDIEN DE L’EGLISE

En lançant l’Année Saint Joseph, la Pape François affirme que  » l’Eglise a besoin des pères ».

Patron de l’église

Le Seigneur à voulu que saint Joseph continue à remplir dans l’église , qui est le Corps du Christ, la tache qu’il a assumée, en se consacrant  » tout entier au service du Fils de Dieu » . De même que Marie, mère de Jésus, es la Mère de l’église, de même Joseph, gardien de Jésus , est le protecteur d l’église.

Fête de la Misericorde divine

FÊTE DE LA MISERICORDE DIVINE

« Dieu est riche en miséricorde » (Eph 2,4)

« Dieu riche en miséricorde  » est le titre de la deuxième encyclique du pape Saint Jean-Paul II publiée le 30 novembre 1980 et elle commence ainsi : « Dieu riche en miséricorde est Celui que Jésus-Christ nous a révélé comme Père : c’est Lui, son Fils qui nous l’a manifesté et fait connaître en Lui-même.  »

L’attachement du pape polonais à ce thème ne s’est jamais démenti au cours de son long pontificat. En effet, lors du Jubilé de l’an 2000, il déclare alors : « La Fête de la Miséricorde est issue de mes entrailles, je désire qu’elle soit fêtée solennellement le premier dimanche après Pâques.  » Cette initiative coïncidait avec la canonisation de sainte Faustine Kowalska (30 avril 2000), dont la tombe était située sur le territoire de son ancien diocèse de Cracovie ; le corps de la religieuse avait été transféré en 1966 dans le Sanctuaire de la Divine Miséricorde qui abrite l’Icône représentant le Christ Miséricordieux tel qu’Il est apparu à sœur Faustine.
En 1981, une Américaine du Massachussets, Maureen Digan, atteinte d’un lymphoedème et qui avait subi dix opérations avant sa visite en ces lieux, est guérie en priant devant cette tombe. Après une série d’examens, cinq médecins de la région de Boston déclarent que cette guérison était sans explication. En 1992, le Vatican reconnaît le caractère miraculeux de la guérison de Maureen Digan, ce qui ouvre la voie à la béatification de sœur Faustyna Kowalska.
Une fois devenu pape et visitant ce sanctuaire de Cracovie Lagiewniki, Jean-Paul II affirme encore : « Le message de la Miséricorde Divine m’a toujours été très proche et très cher. C’est comme si l’histoire l’avait inscrit dans l’expérience dramatique de la Seconde Guerre mondiale. Au cours de ces années difficiles, il constituait pour les habitants de Cracovie et pour le peuple entier, un appui particulier et une source inépuisable d’espérance. C’était aussi ma propre expérience qui m’a accompagné au Siège de Pierre et qui crée, d’une certaine manière l’image de ce Pontificat.  » En fait, Jean-Paul II n’a cessé d’exhorter les chrétiens à devenir apôtres et témoins de l’Amour Miséricordieux de Dieu. En cette période traversée par tant de changements et de crises, ce qui est bien sûr aujourd’hui encore le cas, « Il n’y a, disait-il, rien d’aussi indispensable à l’homme que la miséricorde divine, cet amour gracieux, compatissant, élevant l’homme au-dessus de sa faiblesse vers les hauteurs infinies de la sainteté de Dieu.  » Signe évident de la Providence, sa mort est intervenue la veille de la Fête de la Miséricorde, le samedi 2 avril 2005.

En réalité, l’Église, à travers toute son histoire a sans cesse annoncé ce message. Mais il y a eu des interventions directes du ciel pour la rappeler avec force. Ce fut manifestement le cas avec les apparitions du Cœur de Jésus à Sainte Marguerite-Marie Alacoque (1647-1690) dans le couvent de la Visitation de Paray-le-Monial. Le Sacré-Cœur lui apparut à de nombreuses reprises, notamment en juin 1675 où Jésus, montrant son cœur, lui dit : « Voici ce Cœur qui a tant aimé les hommes, (…) jusqu’à s’épuiser et se consumer pour leur témoigner son amour. Et pour reconnaissance, je ne reçois de la plupart qu’ingratitude.  » Bien des années après, le 13 mai 1920, le pape Benoît XVI, en canonisant Marguerite-Marie, encourage fortement la dévotion au Sacré-Cœur.

Dix ans plus tard, Jésus apparaît à Sœur Faustine de 1931 à 1938, quelque temps seulement avant la Seconde Guerre mondiale et lui demande de le faire représenter en une icône où de son côté jaillissent un rayon rouge, symbole de la force et un rayon blanc, symbole de la pureté. Cette image sera peinte par Eugeniusz Kazimirowski en 1934. Jésus affirme qu’il accordera une protection spéciale à chaque personne qui vénèrera cette image. Pour approfondir le message de Faustine, il est possible de consulter son Petit Journal. Comme on le sait, le Seigneur a enseigné, en particulier, à la religieuse l’usage d’un chapelet dit « de la Miséricorde », recommandant qu’il soit récité spécialement au chevet des agonisants.

Les successeurs de Jean-Paul II, Benoît XVI, puis François ont puissamment relayé ce culte de la Miséricorde Divine.